U-171

1479508 1445562745671908 1801985531 n

 

Retrouvez plus d'infos, et notamment des photos inédites de la vie de l'équipage  du U-171, ainsi qu'un dessin inédit de l'épave,

dans le livre : "Les trésors engloutis de Bretagne, de Brest à Lorient. Tome 1"

Cliquez sur l'image pour commander.

 

 

 

 

Caractéristiques:

          Sous-marin allemand type IX-C, lancé en juillet 1941 aux chantiers AG Weser à Brème.

          L: 76,8 m ; l: 6,8 m ; tirant d'eau: 4,7 m ; hauteur: 9,6 m.

          Equipage : 49 hommes

          Armement: six tubes lance-torpilles (quatre à l'avant et deux à l’arrière).

          Caractéristiques en surface : Deux moteurs diesel de 4400 CV. Vitesse maximum : 18 noeuds

          Caractéristiques en plongée : Deux moteurs électriques de 1000 CV. Vitesse maximum : 7 noeuds

 

 

Position:

47°39' 542 N  /  03°34' 775 O (Eur50).

 

Historique:

          Du 17 Juin 1942 au 09 Octobre 1942, départ de Kiel pour le Golfe du Mexique, En route, il se ravitaille auprès de l'U-460 (K.L. Friedrich SCHÄFER), carreau BD. Il passe du détroit de Floride au Golfe du Mexique. En route, il est attaqué par un avion qui lui lance deux ou trois charges de profondeur, sans dommage pour l'U-Boot. Le 26 Juillet 1942, coule un bâtiment mexicain au large de Lavaca (Texas). Il se dirige ensuite à vitesse normale vers l'embouchure du Mississipi. Le 29 Juillet 1942, PFEFFER signale deux ratés de torpilles sur le pétrolier "Esso Richmond". Il est harcelé par les patrouilles aériennes et coule quand même deux bâtiments pendant cette période. Le 13 Août 1942, torpille et envoie par le fond avec son canon de 105 mm un pétrolier américain au large de Terrebonne (Louisiane). Le 04 Septembre 1942, coule un pétrolier mexicain, au Sud-Est de La Pesca, devant les côtes du Mexique. Ensuite il croise dans les Caraïbes, passe au Sud de Cuba. Puis, il se dirige vers l'Atlantique par le Passage de Mona. Il se ravitaille, le 20 Septembre 1942, de nouveau auprès de l'U-461 (K.K. Wolf STIEBLER), carreau BC. En approchant de Lorient, le 09 Octobre 1942, il touche une mine à 20 nautiques à l'Ouest de Groix. Un sperrbrecher d'escorte recueille les premiers survivants.

 

 

La plongée: (par Manu)

 

          L'épave est posée légèrement penchée sur tribord, sur un fond de sable et de roches, par environ 40 mètres. Le mouillage est générallement assuré sur le kiosque. Celui-ci est surmonté de 2 petits cylindres (l'extrémité des 2 périscopes) dont l'un contient encore sa lentille dans laquelle on devine des engrenages, partiellement cachés par des petites algues roses. Superbe...

         En avant du kiosque, un long tube est colonisé par des corynactis et des oeillets de mer. Sur les restes de coque interne, on aperçoit de grosses écoutilles. Une cassure nette et impressionnante sépare la proue du reste du sous-marin. L'ouverture vers le PC (diamètre d'un mètre) permet de voir des restes de tuyauteries, des manomètres et les parties basses des périscopes. Les parties bordant ce sas sont encombrées de câbles. La proue est distante de quelques mètres par rapport à la partie arrière; elle a été complètement explosée mais renferme de nombreux éléments : énormes pans de coque, bonbommes de gaz et le fût du canon de 105 mm...

         Vers l'arrière du kiosque, on retrouve posés sur le pont 2 grands cylindres d'environ 4 mètres de long (tubes d'air du moteur diesel) et le support du canon arrière. Une grande ouverture laisse apparaître l'intérieur du compartiment moteur, plein de tuyaux et de fils électriques. Puis on arrive aux écoutilles de chargement des torpilles, complètement ouvertes. La proue présente les 2 tubes lance-torpilles arrières, un arbre d'hélice nu sur la droite et une belle hélice quadripale à gauche, dont 2 pâles sont abîmées. Les structures externes des sas arrières sont tombées au sol : on distingue parfaitement les vérins actionnant les écoutilles. Si la partie située à droite de la coque est relativement vide (on remarque cependant les restes de support de la coque externe à 2 endroits), la zone de gauche est encombrée de tuyaux et bonbonnes de différentes tailles et longueurs.

 

 

           Voici deux vidéos à regarder absolument avant de plonger sur ll'épave. Cela permet de prendre conscience de l'intérét historque du site.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/sasproconcept/video/x3yqwe_u-171-1ere-partie_extreme?hmz=746162
 
http://www.dailymotion.com/related/x35w7r/video/x3yuit_u-171-2eme-partie_extreme?hmz=746162

 

 

   

   

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 01/01/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site