Ville De Rochefort

2 photos du "Ville de Pernambuco", sister-ship du "Ville de Buenos Ayres"

Caractéristiques:

Cargo mixte à 2 mâts Lancé le 19 novembre 1881 par les Forges et Chantiers de la Méditerranée.

          

  Plan de coque général du "Ville de Buenos Ayres"

 

Historique:

Construit en 1881 par les Chantiers & Forges de la Méditerrannée de la Seyne sur Mer, le « VILLE DE BUENOS AYRES » faisait partie d'une série de 5 cargos mixtes portant des noms de villes d'Amérique du Sud affretés par la Compagnie des Chargeurs Réunis. Ce vapeur de 93,9 m de long pour 11,24 m de large jaugeait 2111 tx et était équipé d'une machine double expansion, alimentée par 2 chaudières.

Il change de propriétaire en 1899 (Compagnie des Bateaux à Vapeur du Nord) et devient « VILLE DE ROCHEFORT » en 1901, affecté aux liaisons entre le nord de la France, l'Algérie et la Tunisie. Dans la nuit du 13 au 14 octobre 1910, lors d'un transport de marchandises diverses entre Pauillac et St Nazaire, il est
abordé en pleine tempête au large de l'Ile du Pilier par le vapeur anglais « SS PEVERIL » : ce dernier ne pourra recueillir que 3 survivants sur les 26 hommes d'équipage. Le corps du capitaine Palvadeau sera récupéré un peu plus tard, ceint d’une bouée de sauvetage et apparemment décédé peu de temps avant. La mer ramènera des débris et des restes de cargaison, dont des fûts de vins, qui firent le bonheur des habitants de la côte.

 

Article du "Hawera & Normanby Star" du lundi 17 octobre 1910

Position:

47° 02’ 390 N / 02° 26’ 488 W (WGS84)

 

La plongée:

           Le VILLE DE ROCHEFORT repose sur un fond de 20 à 25 mètres maximum environ à 6 miles à l’est de l’Herbaudière sur un fond sableux. Le mouillage se fait généralement au niveau des chaudières qui s'affaissent de plus en plus. La machine Compound est basculée sur bâbord : sa taille est vraiment impressionnante. On peut suivre l'arbre d'hélice jusqu'à la poupe, en longeant treuils, restes de mât de charge et de cargaison. La partie arrière est bien arrondie (typique des navires de cette époque) et présentent des chaumards, le secteur de barre et des fragments de gouvernail. L'hélice a hélas disparu...

           En avant des 2 chaudières gisent l'hélice de secours, une chaudière auxiliaire type "Prophète", le mât de charge avant , le guindeau retourné. La proue est remarquable par ses 3 ancres à jas, ses treuils : basculée elle aussi sur bâbord, elle est facilement pénétrable. L'écubier tribord est remarquable.

 

Manu sur la proue du Ville de Rochefort    Congre sur le Ville de Rochefort

 Volant de la machine du Ville de Rochefort    Tourteau sur le Ville de Rochefort

Bouteille de vin faisant partie de la cargaison du Ville de Rochefort    Vanne du Ville de Rochefort

Détail de l'ancre du Ville de Rochefort    Chaudiére tribord du Ville de Rochefort    Ancre du Ville de Rochefort

Pot à moutarde Diaphanne    Blennie sur le Ville de Rochefort

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×